Logo SSF, Social Sans Frontières
Bienvenue à SSF
  Agrandir la taille des caractères   Réduire la taille des caractères  

Séminaire 2018

Florence - du 15 au 18 mai 2018


Les valeurs européennes et l’action sociale : quelle cohérence ?



        GALERIE PHOTOS (prochainement)


Programme du séminaire


Vous trouverez ci-dessous les communications
des délégations italienne, hongroise, roumaine et française


Mardi 15 mai 2018


Mercredi 16 mai 2018


Jeudi 17 mai 2018


Vendredi 18 mai 2018





Présentation du thème :


Malgré des années de combat pour l‘amélioration des conditions de vie des citoyens, et des campagnes de promotion pour le développement des droits humains et sociaux, la situation de nombreuses personnes reste préoccupante. Elle se dégrade même dans un contexte économique et politique inquiétant pour le bien-être humain et social.

Pourtant, deux textes européens énoncent les ambitions européennes en matière de droit et de protection sociale :
    •    Le Conseil de l’Europe développe depuis sa création des principes de développement et de respect des droits humains et sociaux : La charte sociale européenne, signée en 1961 et révisée en 1996 énonce des droits fondamentaux: le logement, la santé, l'éducation, l'emploi, les conditions de travail, la réduction du temps de travail, le droit de grève, la convention collective, la rémunération égale à travail équivalent, l'allocation de maternité, la protection juridique et sociale, l'aide sociale, la circulation des personnes, la non-discrimination, la protection contre la pauvreté et contre l'exclusion sociale ainsi que les droits des travailleurs migrants et des personnes handicapées.
    •    Plus récemment, en 2017, l’Union Européenne s’est enfin préoccupée des politiques sociales et a établi le socle européen des droits sociaux qui vise à conférer aux citoyens des droits nouveaux et plus efficaces, sur la base de 20 principes clés qui se déclinent autour de 3 thèmes :
    •    Égalité des chances et accès au marché du travail
    •    Conditions de travail équitables
    •    Protection et insertion sociales
Ces textes sont des repères importants, même s’ils n’ont pas d’effet contraignant sur les états membres.

Lors de notre séminaire de 2018, nous souhaitons nous interroger sur la traduction des principes européens de défense des droits humains et sociaux  dans les politiques d’action sociale de nos pays et dans les pratiques des institutions d’accueil des personnes en difficulté :
    •    Quelles actions sociales sont réalisées, dans les différents pays, pour lutter contre les inégalités et la pauvreté et pour améliorer la situation des personnes défavorisées et vulnérables (personnes ayant troubles psychiques ou des handicaps, mineurs étrangers non accompagnés, femmes en difficulté, migrants, personnes âgées seules, détenus ?
    •    Quels projets éducatifs et sociaux met-on en œuvre pour l’inclusion sociale des personnes défavorisées à travers l’autonomie de l’habitat, professionnelle, la formation et l’accès aux services sociaux du territoire ?
    •    Existe-t-il des lieux de rencontre et de représentation pour les personnes défavorisées et vulnérables ?
    •    Quels processus culturels sont développés pour sensibiliser l’opinion publique sur le sort des personnes défavorisées et vulnérables ?

Lors de ce séminaire, les échanges sur les actions menées au sein de nos différents pays partenaires ouvriront ainsi le champ de notre réflexion élargie à l’Espace Européen en faveur du progrès de notre humanité.